livre émotion isolement adolescent ma bulle à pensées

Témoignages ados

C’est par l’intermédiaire d’une assistance sociale (également thérapeute en médiation familiale) qui exerce dans un collège, que le livre a été soumis à une dizaine d’adolescents, de la 6ème à la 3éme. Sans parole, ni directive, il a été lu et des témoignages ont été recueillis à chaud.

 

« Au début elle est toute seule dans sa bulle, et puis elle accepte que quelqu’un rentre. »

« Les couleurs, c’est un peu comme son humeur : joie, puis couleurs tristes, renfermée sur elle-même. Puis, quand elle est aidée, elle redevient joyeuse. Message : parler de nos problèmes ? »

« Tous les âges sont concernés. Le livre est vachement bien. Pour les parents : ils peuvent comprendre ce que les enfants ressentent et du coup parler avec nous pour qu’on se sente mieux. »

« La femme vient lui donner des réponses. »

« ça raconte l’histoire d’une jeune fille qui ne parle pas de ses problèmes. Elle se renferme sur elle-même. Ça montre qu’il faut parler sinon on ne peut pas avancer dans les problèmes. »

 « C’est un mur qu’elle se met autour de son cœur pour se solidifier, pour rester plus dure. »

« Dessins, textes très simples. Paraît s’adresser aux plus jeunes alors que le message est pour des plus grands. ça incite les gens à parler. Des questions qu’un jeune ado pourrai se poser. »

« Une brique, ça fait mal, c’est lourd. Ça prend de la place. C’est une métaphore. »

« Les codes couleurs : au début pures, claires, primaires. Puis couleurs foncées / froides, noires. Puis peu à peu les couleurs s’éclaircissent. Quand elle redevient triste, il y a quelqu’un derrière elle pour l’aider. Les couleurs ont un sens, c’est pas que pour faire joli. »

« Aider les parents à imaginer ce qui se passe dans la tête de leurs enfants. »

« Les questions : ce sont des préoccupations d’ados. En lisant ces questions, ça prend forme. Ils se disent je dis ça, je suis pas tout seul. Il y a quelqu’un qui a pensé à l’écrire. Se sentir seul – incompris – en ayant écrit leurs ressentiments dans un livre. »

« En lisant le livre, j’ai plus de confiance. J’ai moins honte à exprimer. Celle qui a écrit a certainement vécu ça, donc on est moins seul. »

« Une jeune fille qui grandit et un moment dans sa vie elle s’est posée. »

« C’est une sorte de schéma de ce qui peut se passer dans la tête d’un ado. »

« Couleurs : au début, habits sombres, puis des habits clairs.
J’aime bien la façon, comment c’est fait. Les briques = les émotions.

Avant pas de nuage, pas de décor et puis elle rencontre la personne et là il commence à y en avoir. »

« Utiliser pour des professionnels, même des parents. »

« Dans ma bulle = être bien dans ma tête, posée, m’évader. »

« Les briques : elle est enfermée sur elle-même. Elle préfère rester seule. Elle laisse pas les gens venir vers elle. »

« C’est joli ! Il ne faut pas se laisser aller, il faut toujours se battre et qu’il faut parler sinon on ne peut pas se libérer. »

 
 

Retrouvez-moi sur les réseaux !         

 

 

EN SAVOIR PLUS
L’hypersensibilité
Etre soi avec toutes ses nuances
C’est quoi une émotion ?
Cap ou pas cap ?
La responsabilité de céder
J’ai le droit ! Comment remanier les règles de vie en milieu scolaire ?
Être parent
J’ai mis des fleurs dans mon jardin
L’amour
La colère
Lé dégoût
La peur
La tristesse et le pouvoir des larmes
Etre adulte et se connecter à son enfant intérieur
Je suis née
Témoignages d’enfants
Témoignages d’adolescents
Témoignages de parents
Témoignages de professionnels
La rencontre entre l’enfant et l’adulte
Oser être et partager