présence-sacre-virginie-scalera

Le sacré et la présence

 

Voilà quelques jours que la notion de « sacré » pointe le bout de son nez à plusieurs reprises ! Y aurai t’il encore des choses à dire ? A comprendre ? A partager ? Je viens de relire un article que j’ai écris il y a quelques temps intitulé « Le feu sacré ». Ce matin , mes yeux se posent sur une commode où j’y ai déposé mes pierres, les plumes que j’ai trouvé en chemin et qui ont fait sens… Un bouddha. Je ne les ai pas forcément assemblés en me disant ce sera un autel, pas du tout.. J’y ai juste assemblé des éléments qui pour moi devaient être rassemblés car je les aime et qu’ils font sens.

Je rebondis sur : « je les aime et qu’ils font sens ». Et bien voilà ! Ce qui devient sacré à mes yeux, c’est ce qui fait sens. Un coquillage ramassé sur la plage et qui sera le présent de quelqu’un… Une plume trouvée en chemin et qui réchauffe mon coeur… Un instant partagé où tout semble vivant… Un temps suspendu dans la nature ou à dessiner… J’ai déjà évoqué cette notion lors de ma récente vidéo et les mots : « sacré coeur » sont venus ! Je les ai remis en ordre car le message était : Qu’est ce qui est sacré à mon coeur ?! C’est peut être cela le sacré. Ce qui compte, ce qui nous anime, ce qui nous élève, ce qui nous nourrit, ce qui fait qui nous nous sentons vivant, en paix, en communion, en union.

Mais pourquoi cette notion de « sacré » est présente en ce moment ? Pour me rappeler que la vie est sacrée et d’en prendre soin. De l’honorer, de la chérir, de l’accueillir dans mes bras avec le sourire comme une chance et un cadeau qui émerveille maintes et maintes fois.

La vie est une célébration et résulte d’innombrables séquences de vies mais aussi de sensations. Me vient également la notion d’«unicité». Parce que chaque instant est unique et que le précieux réside dans cet instant qu’est la présence.

Je me rend compte compte que la présence est sacrée et semble donner au présent une saveur illimitée. Alors, accéder au sacré et à la présence décuple les sens, les sensations, élargit les horizons et peut même nous faire découvrir de nouveaux territoires, de nouvelles possibilités et de nouvelles perspectives.

Alors je comprends. Il y a aussi cette notion de foi (non religieuse) mais cet amour de soi, de la vie, qui fait naître la conscience de soi et redonne confiance en soi.

C’est une sorte de cycle dont on peut élargir le périmètre. Plus je fais entrer la présence, plus ce que je vis devient puissant, lumineux et me fait un bien fou !!! Repensez à tous ces instants seul ou partagés, ceux qui ont fait sens, ceux qui ont changé votre vie ou votre vision de la vie. Repensez à toutes ces étapes, où vous avez pansé encore et encore pour finir avec certes quelques cicatrices mais aussi le souvenir de cette force que vous avez eu pour cicatriser et continuer à avancer en n’ayant plus peur des coups. Les coups au corps, les coups au coeur…

Dans la vie, beaucoup de choses s’effacent et s’envolent, comme le sable balayé par le vent et qui laisse découvrir ce trésor que vous êtes. Soyez sacrément vivants, soyez sacrément heureux, soyez sacrément fidèles à vous-même, soyez sacrément en amour. Soyez sacrément conscients de ce qui vous entoure, de qui vous êtes, de qui vous êtes devenu et chérissez tous ces bonheurs parfois simples, pour peu qu’on ouvre son coeur pour y faire entrer et briller ce « sacré ».

contact-rdv-virginie-scalera-gestion-emotion 

 

Retrouvez-moi sur les réseaux !         

 

 

EN SAVOIR PLUS
L’hypersensibilité
Etre soi avec toutes ses nuances
C’est quoi une émotion ?
Cap ou pas cap ?
La responsabilité de céder
J’ai le droit ! Comment remanier les règles de vie en milieu scolaire ?
Être parent
J’ai mis des fleurs dans mon jardin
L’amour
La colère
Lé dégoût
La peur
La tristesse et le pouvoir des larmes
Etre adulte et se connecter à son enfant intérieur
Je suis née
Témoignages d’enfants
Témoignages d’adolescents
Témoignages de parents
Témoignages de professionnels
La rencontre entre l’enfant et l’adulte
Oser être et partager