La peur

Vaste sujet !
Il y a la peur qui paralyse, la peur qui fait fuir, la peur qui fait crier, la peur silencieuse…

J’ai eu l’occasion de faire un exercice il y a quelques temps : lister toutes mes peurs. Quelles surprises !! J’ai écrit des pages ! Les souvenirs remontaient en même temps que mes peurs, comme une vanne que l’on ouvre et qui se déverse d’un trop plein !

Peurs d’enfance, peurs d’adolescence, peurs d’adulte, peurs jamais évoquées par peur d’être incomprise… Me voilà replongée dans des souvenirs et des temps chargés émotionnellement ! On entend à nouveau des sons, on perçoit des images, et puis notre corps se crispe… Tiens, et celui-là aussi, cet événement, je l’avais complètement oublié !!

Difficile de faire du tri dans tout cela ! Une chose est sûre, même si ce moment ne fut pas forcément très agréable, il fut un parfait miroir. J’ai évoqué certaines peurs de mon passé à des proches, d’autres non. Certaines ont été apaisées, d’autres non. Chaque chose en son temps. Il s’agit là de mettre en lumière.

Il y a même des moments où l’on a peur de tout ! Comme si tous nos sens étaient en mode « alerte générale !! » Plus rien ne va !! Le monde extérieur semble être une menace absolue !! Il ne reflète en réalité qu’un gros brouhaha intérieur ! Une insécurité, un manque d’ancrage.

La peur peut envahir tant d’espace de notre vie !!! Comme un vent qui se lève, une tempête menaçante, une lumière qui s’obscurcit… Le noir complet.

Peur du jugement, peur de mal faire, peur de ne pas savoir faire, peur de ne pas être capable, peur de l’inconnu, peur de prendre des risques, peur de se tromper, peur de dire non, peur de froisser, peur de se retrouver seul… La peur de l’autre, la peur de perdre, la peur de manquer, la peur de s’exprimer, la peur de contredire, la peur d’oser…

Et puis il y a toutes ces peurs d’enfance qui ont ressurgi : la peur du noir, la peur des monstres cachés sous le lit ou dans l’armoire, la peur du tonnerre, la peur des éclairs, la peur des cimetières, la peur des fantômes, la peur du bruit du vent qui fait comme le bruit d’un fantôme (cela me terrorisait petite !), la peur des cauchemars et les cauchemars eux-mêmes…

On a peur au-dedans, on a peur au dehors !

Il y a la peur de vivre et la peur de mourir. Finalement, on meurt chaque jour, et chaque jour se renouvèle. Notre corps décroit, mais notre âme s’élève sans cesse.

Se confronter à ses peurs (bien entendu, tout dépend des situations), c’est faire preuve de courage. Un face à face nécessaire, qui permet de faire tomber des barrières. Certaines de nos peurs sont parfois de fausses croyances (« on m’a dit que… donc je suis »), mais également le résultat d’expériences ne nous appartenant pas (on pourrait parler ici du transgénérationnel) ou vécues il y a longtemps (vies antérieures). Pourtant, elles se sont imprégnées en nous.

On peut aussi avoir peur d’être soi, avoir peur de se réaliser, avoir peur du changement. Les habitudes quelles qu’elles soient demeurent rassurantes car connues. Si je change, qui serai-je ? Que devrai-je laisser derrière moi ? Cela peut parfois déstabiliser autant nos proches que nous-même.

Derrière la peur se cache la lumière. Une peur identifiée diminue déjà en intensité. Voir ses peurs, comprendre ses peurs, les désamorcer : et la peur s’évapore. On prend conscience, on prend confiance. On apprend à s’ancrer et quand la tempête se lève, on ne s’envole plus ! On est chahuté, mais on tient le coup !!

La peur est un formidable outil pour apprendre à se connaître et se réconcilier avec soi-même.

Quand on pense qu’on a même peur d’avoir peur !!

Osez, si le moment est venu. Faites un pas vers vous, à l’intérieur, là où il fait sombre et peut-être froid. Osez, parce que c’est un geste d’amour que de vouloir prendre soin de soi.

Libérer ses peurs permet de faire de la place pour faire entrer encore plus de lumière et de sérénité. Derrière la porte de la peur, il y a celle de l’en-vie.

Découvrez les ateliers « Un temps pour soi »

Contact atelier developpement personnel, emotions et enfant intérieur

Les émotions au fil des jours…
L’amour
Cap ou pas cap ?
La tristesse et le pouvoir des larmes
Ma bulle à pensées c’est quoi ?
Témoignages enfants
Etre adulte et se connecter à son enfant intérieur
Les mots nous libèrent